[Liste-framonde] FRAMONDE - Brève 16 06 2008

Patrick Chardenet patrick.chardenet at auf.org
Lun 16 Juin 17:05:05 EDT 2008




 

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

*XIIème Congrès de l'ARIC*

Le XIIème Congrès de l'ARIC qui aura lieu à Florianópolis 
<http://www.aric2009.ufsc.br/francais/informacoes_florianopolis.htm>, 
Brésil, du 29 juin au 03 juillet 2009, aura pour objectif de promouvoir 
les Dialogues Interculturels : décoloniser le savoir et le pouvoir, qui 
structurent l'action humaine. Y sont conviés tous les acteurs, 
chercheurs, praticiens, décideurs politiques, intéressés à la 
construction d'un « autre monde possible », éventuellement d'« Autres 
mondes possibles » dans lesquels les savoirs et les actions sortent des 
relations traditionnelles de pouvoirs entre pays, entre cultures et 
entre agents sociaux, pour établir le dialogue et la solidarité.

L'ARIC et plus précisément ce congrès veulent permettre un débat qui 
remet en question les structures du savoir, du pouvoir et de l'action 
colonisatrices présentes dans les relations interculturelles qui 
traversent les sociétés dans le contexte actuel de la globalisation. Ces 
structures, encore soumises aux flux, aux contraintes et à l'histoire 
des pouvoirs traditionnels sont responsables de la configuration des 
identités culturelles, de classes, d'ethnies, de genres, de générations, 
de différences physiques et intellectuelles. Elles doivent être 
analysées, questionnées, mises en débat et en dialogue entre chercheurs 
et acteurs de différents pays, différents continents et différentes 
communautés.

Le partenariat avec des instituitions de grande réputation, telles que 
des universités et associations scientifiques, dans le contexte 
brésilien, latino-américain et international, assure au XIIème Congrès 
de l'ARIC un dialogue scientifique interdisciplinaire international de 
haut niveau et potentialise son impact socio-culturel.

L'ARIC - Association pour la Recherche Interculturelle, a pour objectif 
de dynamiser la recherche interculturelle et de promouvoir 
l'articulation entre théorie et pratique. L'Association veut favoriser 
la collaboration interdisciplinaire ainsi que l'échange international 
d'informations entre les chercheurs, encourager les recherches et 
organiser des rencontres scientifiques sur le plan national et 
international.

A ce jour, l'Association compte 257 membres, représentant 32 pays. 11 
Congrès ont été organisés en biennales. L' Association maintient un 
portail web et publie un bulletin en ligne 
(http://www.unifr.ch/ipg/sitecrt/ARIC/Ouverture.htm).

* *

* *

*1er appel pour l'inscription des propositions (résumés)*
21 juillet 2008 - *Délai final pour le 1er appel d'inscription* des 
propositions (résumés) de symposium, travail et affichage.
Les travaux ou affiches non acceptés au premier appel peuvent être 
proposés et reformulés une seconde fois au deuxième appel. Au cas 
également de non sélection, il n'y aura plus de recours.
Aucune inscription ne sera acceptée après le délai final (31 octobre 2008).

*2ème appel pour l'inscription des propositions(résumés) *_
_*22 juillet 2008 - Ouverture du 2ème appel *pour l'inscription de 
propositions (résumés) de symposium, travail et affichage

*31 octobre 2008 - Délai final pour l' inscription de propositions.*
.Jusqu'au 5 décembre 2008: Publication des propositions sélectionées

*Remise des textes complets**
**28 février 2009 -- Délai final pour la remise des textes complets de 
travaux et* affiches.

*Délai final pour le paiement de la taxe d'inscription : la validation 
du* symposium, travail ou de l'affiche *ne sera faite qu'après le 
paiement de la taxe d'inscription au congrès*

*Durée de paiement pour les taxes d'inscription*
*20 décembre 2008 - Délai final pour l'inscription d' auteurs et 
auditeurs avec remise. Les règlements faits après cette date seront 
majorés de 25%.*

*28 février 2008 - Délai final pour le paiement de la taxe 
d'inscription: la validation du symposium, travail ou de l'affiche ne 
sera faite qu'après le paiement de la taxe d'inscription au congrès*

- *L'inscription d'auditeur *sera clôturée dans la limite de places 
disponibles. *Délai final pour l'inscription des auditeurs jusqu'au 20 
juin 2009*

*Procédures**
*- Il y aura deux appels pour les travaux ou les affiches. Le premier 
appel jusqu'au 21 juillet 2008 et le deuxième jusqu'au 31 octobre 2008.
- Les travaux ou affiches non acceptés au premier appel peuvent être 
proposé et reformulé une seconde fois au deuxième appel. Dans le cas 
également, de non sélection il n'y aura plus de recours.
- Aucune inscription ne sera acceptée en dehors des délais prévus.
- La validation des inscriptions ne sera faite qu'après le paiement de 
la taxe d'inscription au congrès.

http://www.aric2009.ufsc.br/francais/congresso.htm

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

 

http://www.littera-apl.org/conference/index.php?ling=3&opcao=12 
<http://www.littera-apl.org/conference/index.php?ling=3&opcao=12>

 

O Tema geral - *À DESCOBERTA DE MUNDOS DE LITERACIA *-  visa reunir um 
amplo leque de tópicos de campos como a investigação e a prática e 
reflecte a intenção de trazer para a discussão, no contexto nacional, a 
diversidade de dimensões em que as literacias podem ser investigadas e 
trabalhadas. As apresentações inserem-se num dos seguintes sub-tópicos:

    * Literacia Emergente e Pré-escolar
    * Processos de Leitura e Escrita e Programas de Intervenção
    * Avaliação de Linguagem e de Literacia
    * Literacia Multilingue e Multicultural
    * Multiliteracias e Novas Literacias
    * Professores de Língua e de Literacia e Estratégias de Ensino
    * Literacia e Bibliotecas
    * Literacia e Democracia
    * Literacias de Adolescentes e Adultos
    * Literacias em Lugares de Trabalho
    * Educação ao longo da vida e Literacia
    * Escolas onde a literacia "floresce"
    * Leitura, Escrita e Pensamento Crítico
    * Estudos Internacionais sobre Literacia

    * Apresentações livres

Para submeter uma proposta, envie um e-mail para 
*conference at littera-apl.org *com o formulário completamente preenchido.


*Resumos*
Os resumos devem ser submetidos na língua em que vai ser feita a 
apresentação.
No caso de querer dar a conhecer o seu trabalho à audiência 
internacional, junte uma versão em Inglês do título e do resumo.


*FORMATO DA APRESENTAÇÃO
*Comunicação; simpósio; mesa redonda; workshop ou poster. 

*
*Comunicações*
*A Comissão Organizadora agrupará três ou quatro comunicações  segundo o 
subtema e tópico. O tempo de cada apresentação é de 30 minutos: 20 
minutos para apresentação e 10 minutos para discussão.

*
*Simpósios **
O simpósio é uma sessão proposta por um autor ou grupo de autores. 
Permite a apresentação de textos sobre diferentes aspectos de um mesmo 
tópico.  Tempo: 1h 30m. Se solicitado, os apresentadores podem requerer 
sessões mais longas.
*
*Mesas-redondas**
Possibilita a apresentação e discussão em profundidade de um texto ou 
conjunto de textos. Tempo: 45 min. a 90 min.
*
*Workshops **
Os apresentadores conduzem a sessão de modo a envolver activamente a 
audiência. Tempo: 45 min. a 90 min.
*
*Posters **
As normas para os Posters serão brevemente disponibilizadas. O tempo de 
discussão será definido no Programa.*

*

The overall theme, *DISCOVERING WORLDS OF LITERACY*, is intended to draw 
contributions on a broad range of topics in the field of research and 
practice. Presentations are assigned to one of the following subthemes:

    * Preschool Literacy and Early Literacy
    * Reading and Writing Processes and Intervention Programmes
    * Assessment of Language and Literacy Development
    * Multilingual and Multicultural Literacy
    * Multiliteracies and New Literacies
    * Literacy Teachers and Teaching Strategies
    * Literacy and Libraries
    * Literacy and Democracy
    * Adolescent and Adult Literacies
    * Workplace Literacies
    * Lifelong Learning and Literacy
    * Schools Where Literacy Thrives
    * Reading and Writing for Critical Thinking
    * International Literacy Surveys
    * Free Papers

When submitting a proposal, please send an e-mail with a completed 
proposal (available for download at the bottom of the page ) to 
*conference at littera-apl.org*

*
*Abstracts**
Abstracts should be submitted in the language in which the presentation 
is to be made.
To facilitate the review and communication, a version in English should 
also be sent if this is not your language.

*
FORMAT OF PRESENTATION*

Presenters may apply to present a paper presentation, a symposium, a 
round table, a workshop or a poster. Details are as follows:

*
*Paper presentation*
*The Programme Committee will group two or three papers on a related 
topic.In most cases, a presenter is allocated 30 minutes: 20 minutes for 
presentation, and 10 minutes for discussion.  If required, presenters 
may apply for 45 minutes (35 minutes presentation, and 10 minutes 
discussion), although the organizers reserve the right to allocate 30 
minutes.

*
*Symposium **
This is a session organised by the person submitting the symposium 
proposal. It allows several speakers to present on a common topic and 
then engage in interaction with each other and with the audience. 
Length: 90 minutes or more. If required, presenters may apply for longer 
sessions.
*
*Round Table Discussion **
A paper is presented in some detail by one or more presenters and 
discussed with a small audience. This format is appropriate for papers 
addressing topics best pursued through in-depth discussion. Length: 45 
min. or 90 min.
*
*Workshop **
The organiser conducts activities in which participants will learn about 
a certain approach or tools. Formal presentation is kept to a minimum.  
Length: 45 min or 90 min.
*
*Poster Presentation **
A visual display is prepared in order to present a study, a project, an 
experiment etc. The presenter stands next to the poster and discusses 
the work in an individualised and informal way. Length: 45 min

 

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

*Le laboratoire ATILF (Nancy - France) auquel l'équipe Crapel est 
rattaché a décidé de diffuser deux sujets de thèses prioritaires. L'un 
concerne la didactique du FLE et l'usage des corpus oraux. Je me permets 
de vous l'adresser  en fichier attaché en vous remerciant de bien 
vouloir le diffuser aux personnes susceptibles d'être intéressées et en 
leur demandant de m'envoyer un CV et une lettre de motivation. *


Deux auditions des candidats sont prévues :
le 30 juin à l'Ecole Doctorale "Langages, Temps et Société"
le 1° juillet à l'ATILF.

En vous remerciant, Cordialement,

Jeanne-Marie Debaisieux
ATILF UMR 7118 Nancy-Université
Equipe Crapel
Jeanne-Marie.Debaisieux at univ-nancy2.fr 
<mailto:Jeanne-Marie.Debaisieux at univ-nancy2.fr>

ATILF , UMR 7118 Nancy-Université -- Equipe Crapel

*Intitulé du sujet *

*« Rôle des corpus oraux dans l'acquisition de la production orale en 
Français Langue Etrangère »*

De nombreuses publications et colloques font actuellement le constat que 
l'approche dite communicative, dont se réclament les méthodes de langues 
depuis 30 ans, ne permet pas d'articuler les différentes composantes de 
la compétence de communication. L'attention portée aux dimensions 
pragmatiques et sociolinguistiques se ferait au dépend du développement 
de la compétence grammaticale. De fait les chercheurs prônent un retour 
à l'apprentissage explicite des formes grammaticales, selon une 
progression similaire pour tous, conformément aux théories de la 
Grammaire Universelle. Or, on peut expliquer en partie l'insuffisance 
des approches communicatives par l'indigence du matériel utilisé. Les 
simulations langagières présentées, de par leur caractère artificiel, ne 
permettent pas à l'apprenant d'être exposé à un environnement 
linguistique pertinent. Les présentations grammaticales explicites 
déconnectent la langue de ses fonctions communicatives et interdisent 
l'appropriation effective des tournures visées.

En contrepartie, les expérimentations d'apprentissage en immersion, 
menées en particulier au Canada (Lyster, 2004) montrent que, si les 
principes pragmatico-fonctionnels (négociation du sens, stratégies de 
compensation) permettent, certes, de développer des capacités 
communicatives, l'accent mis sur l'efficacité amène à un 
sous-développement des formes grammaticales.

Il paraît donc nécessaire de penser une démarche conciliant une approche 
communicative, qui confronte les apprenants à des comportements 
langagiers effectifs et motivés et un travail d'attention aux formes 
« /form- focussed/ /learning »/ (Ellis, 1990) qui favorise effectivement 
l'acquisition des structures langagières en situation. Cette démarche, 
qui est au centre des recherches du laboratoire, peut connaître 
aujourd'hui de nouveaux développements. Il a été montré que 
l'acquisition de l'expression orale doit être conçue comme une démarche 
inductive de construction de savoirs et de savoir faire qui passe 
notamment par l'association de formes et de significations en contexte 
(Mauranen,2004). L'hypothèse est que la mise à disposition auprès 
d'apprenants de corpus oraux constitue un outil favorisant cette 
démarche et donc l'acquisition de la compétence langagière par la mise à 
disposition de données langagières orales massives et la possibilité 
d'un apprentissage réflexif et motivé des formes. Dans le domaine 
français, contrairement au domaine anglo-saxon, aucune recherche n'a été 
menée jusqu'à ce jour.

La mise en place d'un protocole d'utilisation de corpus oraux alignés 
texte et son auprès d'apprenants de L2 français et les observations qui 
en découlent permettrait donc de répondre à ce qui constituent des 
questions fondamentales en acquisition :

Qu'apprennent les apprenants lorsqu'ils apprennent une L2 ?

Comment faciliter cet apprentissage ?

Comment déterminer les résultats de cet apprentissage ?

Est proposé le protocole suivant :

·         L'adaptation et l'enrichissement d'un corpus oral existant 
dont les caractéristiques pragmatiques, socioculturelles et 
linguistiques doivent répondre au public «  témoin » pour 
l'expérimentation ; les étudiants étrangers de l'université Nancy 2 qui 
fréquentent le DeFLE (Département de Français Langue Etrangère de 
l'Université Nancy 2) et le CLYC (Centre de Langues Yves Chalon).

·         La constitution d'une interface de mise à disposition qui 
réponde à des caractéristiques de convivialité et de simplicité 
nécessaires à la manipulation par un public non expert.

·         La mise au point d'outils d'aide au traitement (requêtes) sur 
le corpus proposé alliant des recherches ponctuelles (concordancier) 
mais aussi la possibilité d'accès à des séquences larges typologiquement 
différenciées, pour permettre des recherches par genres.

·         La mise au point d'un dispositif d'accompagnement des apprenants.

·         La mise au point d'un protocole multiple d'observation de 
leurs conduites : observation participante, « mouchard de navigation », 
entretiens, récits d'apprentissage et entretiens de conseil.

·         La mise en place d'un espace de travail collaboratif (en 
présenciel ou par le recours au web) entre apprenants, permettant de 
constituer des données d'observation.

·         L'analyse quantitative et qualitative des résultats (bilans 
réguliers, analyse de l'interlangue, tests divers) afin de mesurer 
l'impact de la démarche sur la compétence langagière des apprenants et 
donc sur les procédures d'acquisition.

Il peut être envisagé de mener parallèlement cette étude sur un groupe 
d'apprenants à distance.

 

*Connaissances et compétences requises*

- bonne connaissance des problématiques en didactique des langues 
étrangères

- connaissance des analyses de la langue parlée

- compétence dans le domaine des outils simples de traitement des 
données orales (/transcriber/, concordancier)

- pratique de la méthodologie de constitution de données d'observation 
de terrain (enquêtes, entretien, protocoles d'observation) et des outils 
de mesure (statistiques)

- connaissance des pratiques d'apprentissage réflexif et collaboratif

 

*Encadrante *

Jeanne-Marie Debaisieux -- _Jeanne-Marie.Debaisieux at univ-nancy2.fr 
<mailto:Jeanne-Marie.Debaisieux at univ-nancy2.fr> _

UFR Sciences du langage

Equipe Crapel

 

*Intégration dans la politique du laboratoire*

Cette thèse s'inscrira dans le cadre des recherches menées par l'équipe 
Crapel de l'ATILF. Elle s'appuiera sur le projet «  Français Langue 
Etrangère Universitaire : Ressources et outils numériques ». 
Inversement, ses résultats permettront le développement du projet à une 
dimension internationale.

 

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

Poste : French - Instructor
Organisme : University of New Brunswick
Emplacement : Nouveau Brunswick
Date : 2008-05-28

The Department of Humanities and Languages at the University of New 
Brunswick in Saint John invites applications for an eight month position 
in French at the Instructor Level. This position will commence on 
September 1, 2008 and is subject to budgetary approval.

The candidate will be part of the Language Discipline, a small team of 
academics teaching undergraduate courses in French, German and Spanish. 
The primary task of this position is teaching eight courses in French as 
a Second Language to beginner, intermediate and immersion students. 
Preference will be given to candidates holding a Masters Degree in 
French Language acquisition, with native or near native fluency in 
French, and experience teaching French as a second language. Familiarity 
with multi-sectional courses and computer assisted learning (CALL) is 
also desirable. Questions concerning this position may be directed to 
Dr. Robert Moore, Chair, Humanities and Languages at rjmoore at unbsj.ca 
<mailto:rjmoore at unbsj.ca>.

Review of applications will commence on July 1, 2008 and continue until 
the position is filled.

Applicants should send curriculum vitae and the names and addresses of 
three references to:

Dr. Robert Moore, Chairperson
Department of Humanities & Languages
University of New Brunswick - Saint John
P.O. Box 5050
Saint John, NB, E2L 4L5

All qualified candidates are encouraged to apply, however, Canadians and 
permanent residents will be given priority. Applicants should indicate 
current citizenship status. The University of New Brunswick is committed 
to the principle of Employment Equity.

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

Poste : French - One-Year Term Position
Organisme : Brandon University
Emplacement : Manitoba
Date : 2008-06-10

Brandon University is a leader in providing high quality education to 
over 3,000 full- and part-time students in arts, sciences, education, 
music, and health studies. Based in southwestern Manitoba, Brandon 
University also offers preprofessional and Masters programs, as well as 
innovative and award-winning outreach programs in a personalized 
learning environment.

The Department of Classical and Modern Languages at Brandon University 
invites applications for a one-year term position, subject to budget. 
The Ph.D. is preferred but ABD applicants will also be considered. The 
successful candidate will be able to teach all levels of French language 
courses, as well as courses in one or more of the following areas: 
French literature, French linguistics, theatre, translation. An interest 
and abilities in the area of Computer Assisted Language Learning will be 
considered an asset. Area of research specialization is open.

Salary: Commensurate with qualifications and experience
Start date: August 1st, 2008 (or on availability)
Deadline for applications:July 1st, 2008 or until the position is filled

Interested candidates should forward their curriculum vitae, the names 
of three references, a teaching dossier including course evaluations and 
a sample publication to:

Dr. Steve Robinson
Acting Dean of Arts
270-18th Street
Brandon, Manitoba
Canada R7A 6A9
or by email to: artsdean at brandonu.ca <mailto:artsdean at brandonu.ca>

In accordance with Canadian Immigration Regulations, this advertisement 
is directed primarily to Canadian Citizens and permanent residents. Both 
women and men are encouraged to apply. Short-listed candidates will be 
expected to provide copies of credentials at the time of interview.

 

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

*La revue Mélanges du CRAPEL*

Publication en ligne du numéro 30 de la revue ////Mélanges CRAPEL// 
intitulé "Langues et relations de service" ? Ce numéro est consacré aux 
actes du colloque "Langues et relations de service : identités, 
interactions, formations" organisé à Nancy en juin 2005 ?
L'adresse des Mélanges est la suivante : 
http://revues.univ-nancy2.fr/melangesCrapel/

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

COLLOQUE INTERNATIONAL AFELSH 2008

*AFELSH
Colloque annuel, 20-22 novembre 2008
Université Omar Bongo
Libreville, Gabon
*
Compte tenu de l'annonce tardive de la tenue du colloque de Libreville, 
nous avons le plaisir d'annoncer aux membres de l'AFELSH que la date 
limite pour le dépôt d'un résumé de communication a été reportée au 30 juin.

Pour toute information : 
http://www.arts.uottawa.ca/afelsh/colloque-2008.html

Merci de votre obligeance,

George Lang
*Doyen, Faculté des arts / Dean, Faculty of Arts -- uOttawa
*/http://www.arts.uottawa.ca/fra/
http://www.arts.uottawa.ca/eng/
Page personelle : http://aix1.uottawa.ca/~glang/ 
<http://aix1.uottawa.ca/%7Eglang/>

/*Président, A.F.E.L.S.H.
*/Association des facultés et établissements de lettres et de sciences 
humaines
/http://www.arts.uottawa.ca/afelsh/
/Agence universitaire de la francophonie/  
http://www.auf.org

*Adjointe  / Assistant *: *Lucia Cabeceiras* : */1-613-562-5705/*/
//


/

LE DEVENIR ET L'INSERTION PROFESSIONNELLE DES DIPLÔMES EN LETTRES, 
LANGUES, ARTS, SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES :


  METHODES, RESULTATS ET ENJEUX

 

 

En dépit de la diversité des contextes nationaux et des différences 
considérables qui séparent les universités francophones du monde, un 
constat s'impose : au cours des dernières décennies, la population 
estudiantine s'est accrue partout, dans des proportions très 
importantes. C'est le cas en Europe et en Amérique du Nord, mais aussi 
en Afrique et au Moyen Orient. Quoi qu'inégale d'un pays à l'autre, la 
tendance à la forte augmentation de la population estudiantine, aussi 
bénéfique qu'elle soit, a entraîné d'importants changements structurels 
dont la portée sociologique et pédagogique interpelle les spécialistes 
des questions de l'éducation et de la formation. Peut être plus que 
l'accroissement démographique global, la répartition des effectifs selon 
les filières de formation requiert un examen plus approfondi. La 
variation des inscriptions dans les filières Lettres Langues Arts 
Sciences Humaines et Sociales (LLASHS) apparaît à cet égard comme une 
indication dont il importe de comprendre la signification et les 
implications.

Par exemple, en France, les filières LLASHS semblent avoir été 
particulièrement touchées par ces bouleversements. D'une part, cet 
afflux de nouveaux étudiants et étudiantes, souvent motivés par le désir 
d'acquérir une formation professionnelle, a remis en question bien des 
notions d'éducation libérale généraliste. D'autre part, contrairement 
aux diplômes des filières scientifiques et techniques, ceux des LLASHS 
ne semblaient pas donner un accès direct et massif au marché du travail 
en France où l'insertion professionnelle des jeunes est problématique : 
« (L)es étudiants issus de nos filières (LLASHS), en formation initiale 
se caractérisent par un taux de chômage à 3 ans plus élevé en moyenne 
que celui des autres secteurs »^1 <#sdendnote1sym> ^

On observe la même tendance au Canada où le chômage en général est peu 
élevé : « (Deux) ans après l'obtention de leur diplôme, plus de 80% des 
diplômés de la culture ne travaillaient pas dans un domaine lié à leurs 
études »^2 <#sdendnote2sym> .

En dépit de la carence générale des données statistiques, notamment sur 
la distribution des étudiants par filières de formation, la situation en 
Afrique et dans d'autres pays du Sud s'inscrit dans le trend 
international marqué par la hausse globale des effectifs et la 
problématique soit de l'adéquation des filières LLASHS au marché du 
travail, soit du contrôle de l'attrait de ces filières.

Ces dernières décennies, le thème de l' (in)adéquation formation emploi 
s'est imposé dans les recherches. Mais, ces investigations de portée 
générale^3 <#sdendnote3sym> sur l'offre de formation des universités, 
semblent jusqu'à présent, avoir peu cerné au plus près, la question de 
l'insertion de plus en plus difficile des candidats issus des filières 
LLASHS, alors même que ces cursus continuent de représenter la 
composante la plus importante au sein des universités.

Il va sans dire que sous l'ambition d'un regard d'ensemble et la 
perspective comparative transparaissent des disparités qui devraient 
ressortir aussi bien dans l'analyse de situation que dans le niveau 
d'actualité des débats et des perspectives théoriques ouvertes selon que 
l'on se situe dans l'hémisphère nord ou sud, dans l'ensemble anglo - 
saxon ou francophone...

A la lumière de ces considérations, le premier intérêt de la thématique 
du colloque est de donner à comparer l'état des lieux et à préciser :

·         Dans quelles proportions les volumes d'accroissement global 
des effectifs correspondent-ils à une tendance mondiale ou quelles 
inflexions relatives sont observées, en Europe, en Afrique, etc.

·         Les développements ou les faiblesses théoriques qui ont 
accompagné ici et là les premières réponses à l'(in)adéquation formation 
emploi ou les évolutions du monde universitaire et de la société

·         les similitudes et les écarts dans la cartographie des 
filières LLASHS

·         en amont, la demande -- considérée comme une donnée -- en face 
de l'offre de formation, autrement dit les contraintes ou les 
opportunités auxquelles correspondent le niveau de développement de 
l'économie, son mode de structuration et le modèle social sous -- 
jacent. On peut en effet faire l'hypothèse que les enjeux dans lesquels 
s'inscrit la réflexion sur les filières LLASHS sont largement déterminés 
différemment depuis l'ère de l'Etat providence à l'ère de la flexi -- 
curité, des Etats les plus libéraux aux Etats de tradition 
interventionniste, des économies les plus florissantes et les mieux 
structurées aux économies les plus fluctuantes et les moins développées

·         la représentation des missions de l'université et à partir de 
celle -- ci la vocation et la place des filières LLASHS, car l'existence 
des ces filières ne saurait se comprendre hors des objectifs assignés à 
l'université, à leur pérennité ou à leur remise en cause des effectifs 
est semblable avec, en plus, une menace permanente de fuite des 
cerveaux, et parfois des crises sociales plus que larvées. Il faudrait 
donc introduire des interrogations sur les méthodes d'évaluation de 
l'insertion professionnelle et des propositions de stratégies 
convenables à ces contextes particuliers -- matière très peu explorée 
jusqu'à présent

Dans le prolongement de ces premiers centres d'intérêt, la perspective 
critique s'articule autour d'un certain nombre de questions fondamentales :

·         Comment concilier le rôle de critique sociale des universités 
avec celui de formateur pour des emplois ?

·         Comment ne pas perdre l'indispensable indépendance, garante de 
la libre circulation des idées, tout en établissant des contacts étroits 
avec des employeurs potentiels des diplômés ? (il est prouvé que 
l'expérience acquise sur le terrain pendant les études ou la formation 
est un gage d'employabilité)

·         Est -- il utile de consacrer des années que requiert la mise 
en place de nouveaux curricula pour des emplois cibles qui risquent de 
perdre leur attrait en moins d'une décennie ?

·         Doit -- on contingenter les inscriptions en fonction des 
emplois disponibles ?

Sans être exhaustifs ces questionnements mettent en cause la vocation de 
l'université qui a prévalu jusqu'à ce jour sans en perdre de vue les 
limites d'une part ; il s'agit en effet d'autre part de savoir jusqu'où 
est -- il possible et pertinent de coller aux cycles erratiques du marché.

Dans le contexte actuel de la globalisation, chaque région, chaque pays 
voire chaque établissement fait face à des défis particuliers. C'est 
cette diversité que souhaite mettre en évidence le projet du Colloque, 
le but étant de susciter une réflexion collective qui ne pourra se faire 
que par la mise en commun des recherches et la confrontation des 
expériences singulières.

Les propositions d'intervention peuvent être le résultat 
d'expérimentations pédagogiques, de projets pilotes d'insertion 
professionnelle ou de recherche théoriques. Elles peuvent être 
présentées d'une façon traditionnelle ou par d'autres méthodes (ex. 
affichage).

 

 

 

 

1 <#sdendnote1anc> Jacques Migozzi, Président de la Conférence des 
Doyens et Directeurs d'URF Lettres Langues Arts Sciences Humaines et 
Sociales

2 <#sdendnote2anc> J. Luffman, Quels sont les déterminants du succès sur 
le marché du travail des diplômés récents de la culture ?, Statistique 
Canada. La culture en perspective, vol. 13, n°2002

3 <#sdendnote3anc> Voir par exemple Beaud S., /80 % au Bac... et après 
?/, Paris, La Découverte, 2002. ; Giret J.-F., Lopez A. et Rose J. 
(dir.), /Des formations pour quels emplois ?, /Paris/, 
/LaDécouverte-Cereq., 2005

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

*Appel à contribution Langues Modernes 2-2009 : " La presse en classe de 
langue" *

*vendredi 4 avril 2008
par Bernard DELAHOUSSE 
<http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?auteur37>*

*Appel à contribution pour Les Langues Modernes n° 2-2009*

*Thème : La presse en classe de langue*

*Coordinatrice* : Marie-Pascale Hamez <mailto:marie-pascale.hamez at orange.fr>

*Dates à retenir :*
- 30 septembre 2008 : envoi des résumés (1 page, env. 2500 signes 
espaces compris).
- 31 janvier 2009 : remise des tapuscrits à la coordinatrice et aux 
Rédacteurs en Chef.
- 15 mars 2009 : examen des articles par le Comité de lecture des 
/Langues Modernes/
- 15 avril 2009 : remise des articles finalisés selon commentaires du 
Comité de lecture.
- fin Juin 2009 : publication du numéro 2-2009.

*Contacts :*
- Marie-Pascale Hamez <mailto:marie-pascale.hamez at orange.fr>
- Copie au Rédacteur en Chef des /Langues Modernes/ : Bernard Delahousse 
<mailto:bdelahousse at free.fr>

*Orientation du numéro*

Ce numéro envisage d'explorer les questions liées à l'exploitation 
pédagogique de la presse écrite, audiovisuelle, radiophonique en langue 
étrangère sans oublier la presse en ligne, de l'école élémentaire à 
l'université, ainsi qu'en formation des enseignants. _ Les articles 
aborderont, sous un angle laissé à l'appréciation de l'auteur, une ou 
plusieurs des problématiques ci-dessous :
- Pour quelles raisons travailler avec et/ou sur la presse en classe de 
langue ?
- Quels objectifs ? Quels enjeux ?
- Comment didactiser un article ?
- Comment intégrer les supports publicitaires en classe de langue ?
- Quelles activités mener avec les différents types d'écrits 
journalistiques : interviews, brèves, reportages, photo-reportages, 
publicités, enquêtes, faits divers, etc...
- Quels supports, quelles démarches pour animer une reve de presse 
européenne ?
- Comment réaliser et éditer en classe un journal électronique ? Animer 
une émission de radio ou de télévision en langue étrangère ?
- Quels projets mener en interdisciplinarité ? Quels partenariats mettre 
en oeuvre ?
Le dossier accueillera des articles généraux, des analyses détaillées de 
séquences et de projets pédagogiques, des compte-rendus d'expériences 
menées dans le cadre de la Semaine de la Presse et des médias ou autres, 
ainsi qu'éventuellement des productions d'élèves.

*Politique éditoriale*

La revue /Les Langues Modernes/ est une publication « généraliste » pour 
un vaste public de spécialistes de langues : enseignants du primaire et 
du secondaire, universitaires et chercheurs en didactique, linguistique, 
civilisation, littérature... et ce dans toutes les langues. Les auteurs 
tiendront compte de la spécificité et de la diversité de ce lectorat, 
tant dans le contenu que dans la forme de leur article, qui doit être 
« accessible » au plus grand nombre.

La revue /Les Langues Modernes/ accepte deux types de contribution :
- /des articles courts/, tels que des comptes-rendus d'expérience, des 
témoignages ou points de vue, etc. qui ne dépasseront pas 15 000 signes.
- /des articles longs/, traitant de questions plus théoriques ou 
générales, qui ne dépasseront pas 25 000 signes.

L'article soumis doit être inédit et précédé d'un résumé en français. 
Dans un premier temps, les auteurs soumettent leur projet d'article 
(texte d'une page maximum) au coordinateur du numéro et aux rédacteurs 
en chef pour validation du projet. Des *consignes éditoriales 
détaillées* sont ensuite fournies aux auteurs par les rédacteurs en chef 
lors de la phase de rédaction de l'article. Ces consignes peuvent être 
consultées sur ce site : Consignes aux auteurs d'articles pour Les 
Langues Modernes <http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article1402>

Tout article accepté par le Comité de lecture des /Langues Modernes/ 
peut être publié soit dans la revue soit en ligne sur le site 
*www.aplv-languesmodernes.org* (dans ce cas, la taille de l'article 
n'est pas limitée), auquel cas le titre et l'auteur sont signalés dans 
le sommaire du numéro et le titre apparaît en couverture.

* Bernard Delahousse, rédacteur en chef des /Langues Modernes/
6 allée des Violettes
59147 CHEMY France

 

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

/Recherches et terrains/

*/Langues, espaces numériques et diversité/*

Colloque international

/Du 2 au 4 octobre 2008/

/Université de Limoges/

/Faculté des Lettres et des Sciences Humaines/

* *

*2**ème **appel à communication*

Durant cette rencontre, on cherchera à mettre en valeur l'importance et 
la diversité des

interactions et des influences entre les pratiques d'enseignement, les 
TIC et l'évolution de la

langue dans les espaces francophones et au delà. Seront aussi 
appréhendées : la diversité des

terrains d'application des politiques publiques (linguistiques, 
d'éducation et de formation, et

dans le domaine des TIC) et de leurs conséquences ; la diversité des 
réseaux et des instruments

numériques supports et véhicules de la langue et des pratiques 
d'éducation et de formation.

Dans le champ des usages des technologies numériques pour l'éducation, 
la formation et

l'expression culturelle, des communications fondées sur la recherche 
sont attendues sur :

- L'analyse des interactions didactiques permises par l'emploi des 
instruments

numériques ;

- les problèmes de formation des enseignants et formateurs en langues 
avec les TIC ;

- l'impact des nouveaux environnements virtuels d'interaction et 
l'évolution des contextes

de formation ;

- les usages des TIC pour l'enseignement et l'apprentissage des langues 
et les

représentations qu'elles génèrent ;

- les variations de la langue et de ses usages sur les réseaux numériques.

En outre, peuvent être proposées des communications analysant des 
expériences de formation,

ou présentant des actions de diffusion culturelle et linguistique et les 
pratiques éducatives

qu'elles suscitent.

*Format de la soumission*

Un résumé de 1 à 2 pages avec un titre, vos prénom, nom, statut, 
discipline, université ou

institution, laboratoire, courriel, et une courte bibliographie.

*Calendrier de sélection des propositions*

20 juin : date limite pour proposer une communication

20 juillet : envoi des notifications aux auteurs

30 août : livraison des textes définitifs des communications (une 
dizaine de page)

*Informations et envoi de la soumission*

Site du colloque : www.flsh.unilim.fr/dynadiv

Pour toute information et pour l'envoi des propositions de communication :

jacques.beziat at unilim.fr

*Equipes d'accueil et institution d'appui*

DYNADIV Tours-Limoges-Poitiers (DYNAmiques et enjeux de la DIVersité)

EDA Paris 5 (EDucation et Apprentissages)

FMSH Paris (Fondation Maison des Sciences de l'Homme)

*Comité d'organisation*

Jacques Béziat et Claude Filteau (Université de Limoges)

*Comité scientifique*

Christian Depover (Professeur, Sciences de l'éducation, Mons-Hainault, 
Belgique)

Claude Filteau (Professeur, Lettres modernes, Université de Limoges, France)

Didier de Robillard (Professeur, Sciences du langage, Université de 
Tours, France)

Dominique Ottavi (MCF, Sciences de l'éducation, Université Paris 8, France)

Enrica Piccardo (MCF, Sciences du langage, IUFM de Grenoble, France)

Eric Bruillard (Professeur, Informatique, ENS Cachan/INRP, France)

Françoise Thibault (Directrice de programme scientifique, Sciences de 
l'information et de

la communication, Fondation MSH Paris, France)

Georges-Louis Baron (Professeur, Sciences de l'éducation, Université de 
Paris 5, France)

Isabelle Pierozak (MCF, Sciences du langage, Université de Picardie, France)

Jacques Béziat (MCF, Sciences de l'éducation, Université de Limoges, France)

Jacques Wallet (Professeur, Sciences de l'éducation, Université de 
Rouen, France)

Jean-François Marchat (MCF, Sciences de l'éducation, Université de 
Limoges, France)

Jean-Marie Klinkenberg (Professeur, Sciences du langage, Université de 
Liège, Belgique)

Kokou Awokou (Assistant, Sciences de l'éducation, Université de Lomé, Togo)

Michel Beniamino (Professeur, Lettres modernes, Université de Limoges, 
France)

Thierry Chanier (Professeur, Sciences du langage et informatique, 
Université de Franche

Comté, France)

Vassilis Komis (Professeur associé, Sciences de l'éducation, Université 
de Patras, Grèce)

Véronique Castellotti (Professeur, Sciences du langage, Université de 
Tours, France)

BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

*Appel à contribution S&F no 70 : **Le Français professionnel*

* *

En *Décembre 2008*, le dossier de la revue S&F portera sur : *Le 
français **professionnel (FLP)*

Envoyez-nous vos contributions sur les thèmes suivants :

*1- FLP quelle différence avec le FOS (français sur objectif spécifique)*

*2- Le FLP s'applique à des enseignements de français langue étrangère 
(FLE), de français langue maternelle (FLM) et de français langue seconde 
(FLS). Comment peut-on construire l'apprentissage dans ces trois secteurs ?*

*3- Le FLP intervient sur trois grands thèmes : la préparation à 
l'entrée sur le marché du travail, la formation à un secteur d'activité 
donné, et enfin la formation à un poste de travail précis. Comment 
peut-on s'adapter aux déclinaisons du FLP par branche et par métier ?*

 

_Envoi des articles à_ : *zohra-boutbiba at wanadoo.fr*

_Avant le_ : *04/08/2008*

_Nombre de signes entre_ : *7682 *et* 24 800*

 

_Informations techniques : _

Police Verdana - Taille 10 - interligne simple.

Le Texte + Bibliographie + annexes et ou photos *ne doivent pas dépasser 
7 pages au total.*

 

*Zohra BOUTBIBA.*

Chargée de communication

AEFTI Fédération
16, rue de Valmy
93100 MONTREUIL
Tel (01) 42 87 22 11

Fax (01) 48 57 58 85

zohra-boutbiba at wanadoo.fr <mailto:zohra-boutbiba at wanadoo.fr>

http://www.aefti.fr <http://www.aefti.fr/>

 

 BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

 

Veuillez trouver ci-joint l'appel à contribution lancé par le Centre de 
Recherche en Littérature Française (CRLF) dont je suis moi-même le 
responsable. Il s'agit d'une étude sur une thématique bien définie: " 
Argot, crudités et familiarités dans le roman français du XX è siècle", 
dont les textes seront publiés dans le prochain numéro de la revue du CRLF.

 

 

Bellarmin ILOKI

Université Marien Ngouabi

Département de Langue et Littérature Françaises

Responsable du Centre de Recherche en Littérature Française

B.P: 2249 - Brazzaville

République du Congo

Tél: 00242 623 61 21

crlfcenter at yahoo.fr <mailto:crlfcenter at yahoo.fr>; 
bellarmin.iloki at gmail.com <mailto:bellarmin.iloki at gmail.com>

  

 

Centre de Recherche en Littérature Française

                               CRLF

Département de Langue et Littérature Françaises

                               LLF

________________________________________

 

Cahiers du CRLF

B.P : 2249 -- Brazzaville

République du Congo

Tel : (242) 623 61 21

Courriel : crlfcenter at yahoo.fr <mailto:crlfcenter at yahoo.fr>

________________________________________

 

 

Appel à contribution N°1

 

*Argot et familiarités dans le roman français du XX è siècle*

* *

 

Les écrivains usent très largement de leur droit de créer les mots 
qu'ils croient leur faire défaut ou qui séduisent leur imagination 
sonore ou sémantique. Ne leur disputons pas cette liberté. Pourtant 
qu'ils n'en abusent pas. La langue est riche à qui sait en bien utiliser 
les ressources. Où irait-elle si chacun se forgeait ainsi son outil ? Et 
que dirait le lecteur s'il avait sans cesse des énigmes de vocabulaire à 
résoudre ?

Si Jules renard a pu dire : « L'art d'écrire est de se méfier des mots 
usés », ce jugement implique t-il qu'il faille remplacer tous les mots 
usés ou prétendus tels par des mots argotiques, des crudités et des 
familiarités qui sont inutilement surabondants chez certains écrivains 
du XX è siècle ?

 

Les contributions seront reçues jusqu'au 31août 2008 au plus tard aux 
adresses suivantes : crlfcenter at yahoo.fr <mailto:crlfcenter at yahoo.fr> ; 
bellarmin.iloki at gmail.com <mailto:bellarmin.iloki at gmail.com>

 

Rappel : Les textes de plus de 20 pages ne seront pas acceptés. Chaque 
article doit obligatoirement être accompagné d'un résumé en français et 
en anglais (15 lignes maximum).


   

 


  Conseils pratiques aux auteurs


   


  Texte :

Le corps des caractères à utiliser est de 12.

La police des caractères doit être du Times New Roman.

Ces polices doivent s'accompagner d'un interligne simple.

Les signes de ponctuation uniquement suivis d'un espace sont : , .

Ceux précédés d'un espace et suivis d'un espace sont : ? ! ; : - « »

Pour les guillemets de ce type " " " " et les parenthèses, il n'y a pas 
d'espace à l'intérieur.

Accentuer les "a" et les "e" majuscules. Par exemple : À ce propos, 
École, Être, etc.,

* *

*Notes : *

Les notes peuvent être placées en bas de page.

Le corps à utiliser est de 2 points de moins que le corps du texte (10).

Les appels de note placés dans le texte doivent avoir le même corps que 
les rappels et le texte des notes.

 BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMONDE FRAMONDE 
BRÈVE FRAMONDE BRÈVE FRAMO

 

Patrick Chardenet
Agence Universitaire de la Francophonie
Directeur délégué- Langue française, diversité culturelle et linguistique
BP 400 Succ. Côte des Neiges
Montréal (QC) H3S 2S7 (Canada)
1 514 343 66 30 poste 1227
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: http://listes.auf.org/pipermail/liste-framonde/attachments/20080616/e5f573fa/attachment.htm 
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe non texte a été nettoyée...
Nom: clip_image001.gif
Type: image/gif
Taille: 83 octets
Desc: non disponible
Url: http://listes.auf.org/pipermail/liste-framonde/attachments/20080616/e5f573fa/attachment.gif 


Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-framonde